HATCHI, d'après une histoire vraie

Aujourd’hui sort en salle « Hatchi », l’histoire d’une fidélité à toutes épreuves. Le véritable Hatchi vécu dans les années 30 et devint célèbre parce qu’il n’était pas comme les autres. Il a pendant 10 ans attendu, tous les jours, le retour de son maître décédé. Pour ses qualités, Hatchi reçoit alors le surnom de Chûken, littéralement “chien fidèle”.

Précisons que l’histoire d’Hatchi est à l’origine du regain d’intérêt pour la race des chiens Akita, qui était à cette époque  presque éteinte.

Une statue érigée en 1948 à la gare de Shibuya lui rend hommage : au Japon, Hatchi est un symbole national.

L’histoire est émouvante et il est surprenant qu’Hollywood ait tardé à la porter sur les écrans.

C’est désormais chose faite : le réalisateur Lasse Hallström réalise un remake du film nippon “Hatchiko monogatari” qui fut un immense succès au Japon en 1987. Dans la version américaine de 2010, le récit est transposé aux Etats-Unis et c’est Richard Gere qui incarne le maître bien-aimé.

L’Akita Inu est encore peu représenté en Europe, et le film va certainement donner envie à de nombreuses personnes d’acquérir un “Hatchi”, mais attention à ce que cette race ne devienne pas un “phénomène de mode” acheté sur un coup de cœur comme le furent les huskys il y a quelques années, et que l’on a ensuite retrouvés en nombre dans toutes les SPA de France.

C’est réellement un chien fabuleux pour qui saura l’éduquer, et lui procurer l’environnement dont il a besoin. Mais il est impératif de bien se renseigner car la race présente aussi ses fragilités. Avant d’acquérir un tel chien, rapprochez vous d’un club ou de professionnels qui sauront vous orienter dans votre décision.

Voici un lien qui pourra vous intéresser : http://akitasanstabou.free.fr/pages/1-accueil.html

En ce qui concerne le film, n’hésitez pas de nous faire part de vos commentaires.

2 Replies to “HATCHI, d'après une histoire vraie”

  1. Pingback: Le film canin : la business story de l’été 2010 » zooblog

  2. Pingback: Les chiens stars … (1) » zooblog

Leave a Reply