"Axolotl", vous avez dit "Axolotl…"

Récemment vous avez pu découvrir sur le site zooplus, BELUGA, un axolotl de 2 ans (notre “animal du jour” du 9 août). Ce petit être – j’imagine fort peu connu du grand public – mérite que l’on s’y attarde un peu.

Le nom ne vous est peut-être familier si vous êtes un fan des Pokémons, car un des personnages – qui s’inspire de cet animal – se nomme justement AXOLOTO.

L’Axolotl (Ambystoma mexicanum) est un urodèle (groupe d’amphibiens), c’est une salamandre aquatique et nocturne, originaire du Mexique.

Ce nom étrange possède deux origines :

Etymologiquement le mot Axolotl provient du dialecte nahuatl (langue indigène la plus parlée au Mexique). “alt” signifie eau et “xolotl” signifie chien.

Culturellement, il fait référence à “Xolotl”, un dieu aztèque. La légende raconte que Xolotl afin d’échapper à l’exil prit la forme de cet amphibien, mais fut tué pendant sa fuite.

L’animal se caractérise par deux particularités :

D’une part il est capable de néoténie (c’est la capacité de se reproduire et de vivre à l’état larvaire sans jamais se métamorphoser en adulte).

D’autre part, il fait partie des animaux ayant la capacité de régénérer ses propres organes (ce qui en fait un sujet très étudié en biologie animale). Ainsi, l’axolotl peut reconstituer un membre, un œil, et même certaines parties de son cerveau. De fait, il supporte très bien les greffes.

Description :

Adulte, l’axolotl mesure entre 15 et 45 cm. Il possède – de chaque coté de la tête –  trois rangées de branchies ayant la forme de fougères, dont il se sert pour respirer. Il se sert également de ses poumons et de sa peau pour respirer.

Au stade néoténique, un axolotl vit entre 10 et 15 ans, mais au stade adulte sa durée de vie ne dépasse pas 5 ans.

Il existe plusieurs pigmentations : du noir à différentes variantes de gris, des bruns, des “bronze”. Les formes dépigmentées ou albinos n’existent qu’en captivité.

Ils localisent leur nourriture grâce à leur odorat. A l’état sauvage, cet animal est carnivore et se nourrit de petites proies telles des vers, d’insectes, de petits poissons, ou d’escargots. En aquarium, on peut le nourrir avec des granulés à base de poissons.

Il est préférable de ne pas faire cohabiter un axolotl avec d’autres animaux, car la salamandre pourrait être tentée de les manger s’ils sont plus petits que lui. Il faut également veiller à lui fournir un habitat suffisamment grand.

Une espèce en danger :

Dans la nature, les axolotls vivent dans les eaux des lacs mexicains. Ces dernières années, la population sauvage s’est considérablement réduite. En effet, l’animal intéresse beaucoup les laboratoires qui ont effectué des prélèvements massifs pour leurs expériences. De plus, au Mexique, ils sont aussi vendus en tant que nourriture sur les marchés.

L’espèce est menacée et – d’après certains spécialistes – pourrait disparaître d’ici cinq ans.

En 2008, selon l’UICN (l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature) l’Axolotl fait partie des espèces menacées d’extinction.

Nous espérons que les autorités concernées vont mettre en place des actions afin de préserver et de protéger les axolotls sauvages. Il serait réellement dommage que cet amphibien si particulier ne devienne plus qu’un “animal d’aquarium”….

Si l’aventure de posséder une salamandre aquatique vous tente, vous trouverez sur le site de zooplus.fr, tout ce qu’il faut pour le confort de votre “nouveau” compagnon.

5 Replies to “"Axolotl", vous avez dit "Axolotl…"”

  1. Il y a beaucoup d’imprécisions dans l’article.
    L’axolotl n’appartient pas à la “race” des urodèles, mais à “l’ORDRE” des urodèles. Il faudrait connaître les principes de la classification animale avant d’écrire des articles sur des espèces ! De plus “groupe d’amphibiens” ne veut rien dire en terme de classification animale.
    Ce qui définit les urodèles, c’est nottament l’absence de queue.
    En tant que carnivore, l’axolotl ne peut pas se contenter de simples granulés, il lui faut de la nourriture vivante.
    D’autre part, la variété albinos est désormais considérée comme une espèce domestique depuis l’arrêté du 11 août 2006.

  2. Alors, je tiens juste à préciser qu’ils peuvent vivre à plusieurs, mais qu’il faut au minimum un aquarium de 100L et ensuite, proportionnellement au nombre d’Axolotls…
    Ils ne sont pas mous comme on pourrait le croire et ont des coups de speed par moment, donc dans un bac inférieur, ils ne pourraient pas nager à leur guise.

    Dans le bac de Beluga et Cachalotte, je loge des Danios et des Tanichtys; ces poissons vivent bien en eau fraîche, sont rapides pour éviter les axolotls, et n’attaquent pas leurs branchies.
    De temps en temps, un poissons sert de casse-croûte, mais ils tiennent assez longtemps quand-même et cela meuble un peu le bac, quand les Axos ne bougent pas.

    C’est un animal sympa, qui reconnait l’humain qui le nourrit.

Leave a Reply