Les chats hypoallergéniques

Est-il possible d’avoir un chat quand on est allergique ?

chat hypoallergéniqueÉternuements, démangeaisons, nez qui coule et yeux qui pleurent : les personnes allergiques aux poils de chat présentent des réactions plus ou moins violentes en leur présence.

Mais que faire quand on est allergique aux poils de chat et que l’on souhaite malgré tout adopter un petit félin ?

En réalité, les personnes allergiques aux poils de chat ne sont pas allergiques aux poils eux-mêmes mais à la protéine Fel D1 contenue dans la salive des chats. Celle-ci se retrouve sur leurs poils lorsque les chats font leur toilette quotidienne. Mais attention, les chats qui n’ont pas de poils propagent eux aussi l’allergène car, comme tous les chats, ils se lavent à longueur de journée !

Selon le degré d’allergie, certaines règles de base peuvent néanmoins vous permettre d’adopter un chat.

  • Interdisez l’accès de votre chambre au chat pour éviter que l’allergène ne s’installe dans votre lit.
  • Nettoyez quotidiennement les pièces auxquelles votre chat a accès avec un aspirateur doté de micro-filtres.
  • Laissez une autre personne de votre entourage, qui n’est pas allergique, s’occuper des soins du pelage.

Si toutefois ces mesures ne sont d’aucune utilité, il vous reste encore la possibilité d’adopter une race de chats « hypoallergéniques ».

Les chats dits hypoallergéniques produisent également l’allergène responsable des allergies, mais dans des proportions beaucoup plus faibles.

D’une manière générale, il semblerait que les mâles non castrés produisent plus d’allergènes que les chats castrés ou que les femelles, bien qu’aucune étude fiable à ce sujet ne vienne étayer cette hypothèse.

Il existe également des races de chats qui, apparemment, produiraient très peu d’allergènes. Les plus connus d’entre elles sont les races orientales comme le Balinais, l’Oriental à poil court ou encore le Javanais, mais également le Devon Rex, le Cornish Rex, le Sphynx et le chat de Sibérie à poil long.

Dans tous les cas, vous pouvez tenter l’expérience et voir si vous êtes allergique au chat que vous désirez, en gardant bien à l’esprit que tous ces chats produisent des allergènes.

Zooplus vous conseille de passer autant de temps que possible avec le chat de vos rêves avant de l’adopter définitivement. C’est le seul moyen de savoir si une cohabitation est envisageable malgré l’allergie !

Nous souhaitons à tous les amis des chats de trouver leur compagnon idéal !

Leave a Reply