Prendre le train avec son chien

Que ce soit pour partir en vacances, faire des promenades en ville ou rendre visite à de la famille, prendre le train avec son chien est une bonne alternative à la voiture, dès lors que les maîtres préparent comme il le faut leur animal à cette situation quelque peu inhabituelle.

Quelques séances d’entraînement suffisent pour initier votre chien à ce nouveau mode de transport.

« Au restaurant, un chien ne met pas longtemps à s’habituer aux étrangers et à l’effervescence qui y règne », explique Anton Fichtlmeier, entraîneur canin et auteur d’un livre rempli de conseils pour les propriétaires de chien. « Ce qu’il faut, c’est faire en sorte que le chien se dépense juste avant le voyage. Faire une petite promenade avec lui, voire jouer à des jeux de lancer-rapporter sont généralement efficaces pour que le chien dorme ensuite tranquillement pendant au moins une partie du trajet ».

Si le voyage en train doit durer longtemps, le mieux est de prévoir des pauses, par exemple entre les correspondances, pour que le chien puisse se défouler de temps à autre. Pour éviter qu’il ne fasse ses besoins dans le train, faites-lui exceptionnellement sauter le repas juste avant le départ.

Renseignez-vous avant de partir sur les prix et conditions du transport des chiens dans les trains afin d’être sûr que votre compagnon voyage en règle. À la SNCF,  les conditions de transport d’un animal diffère en fonction du transporteur (TGV, Thalys, Corail, Eurostar, etc.) Vous trouverez toutes les informations importantes sur le site de la SNCF.  Dans les TGV par exemple, les animaux domestiques de petite taille ne pesant pas plus de 6 kg et convenablement enfermés dans un sac de transport ou un panier sont tolérés si les autres voyageurs ne s’y opposent pas. Pour cela, vous devrez régler 6 euros par animal. Quant aux chiens de plus de 6 kg, ils sont également tolérés s’ils sont muselés et si les autres voyageurs ne s’y opposent pas. Vous paierez alors 50 %  du prix plein tarif du billet 2ème classe pour votre animal.

Avec un peu de patience et après quelques heures d’entraînement, les chiens s’habituent vite à porter une muselière et à être tenus en laisse. Anton Fichtlmeier préconise de laisser l’animal se reposer sur une couverture après une promenade en laisse et avec la muselière.

« En voyant la couverture, le chien sait qu’il est temps de se tenir tranquille, et dormir probablement pendant le trajet », explique Anton Fichtlmeier. L’expert canin recommande aux voyageurs de s’installer avec leur animal à une place côté fenêtre, pour que ni le chien ni les autres voyageurs ne soient gênés. Nous vous souhaitons un agréable voyage en train avec votre compagnon !

Retrouvez toute la nourriture et tous les accessoires pour chien sur votre animalerie en ligne zooplus !

Leave a Reply